Bravo à Brut.fr d'oser aborder le racisme anti-Asiatiques aujourd'hui très peu considéré